Faisant suite à un arrêt du Tribunal Fédéral de mai 2012 et dans la ligne des commentaires du SECO (Secrétariat d’Etat à l’économie) sur l’Ordonnance 3 de la loi sur le travail, chaque entreprise devrait disposer d’une personne de confiance en entreprise (PCE) , qu’elle travaille en interne ou qu’elle soit une ressource externe. 

Le SECO a précisé le contour de cette fonction dans sa brochure sur le mobbing et les autres formes de harcèlement (lien vers la brochure).

L’AVdM offre ce service aux entreprises et organisations valaisannes. 

Les personnes de confiance inscrites sur la liste de l’AVdM  (voir ci-dessous) ont toutes au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans la relation d’aide, les ressources humaines ou toute autre activité jugée équivalente par l’AVdM et sont au bénéfice d’une formation en médiation, de coach ou d’une autre formation jugée équivalente par l’AVdM.

Elles s’engagent à suivre la formation continue “personne de confiance” et à participer aux séances d’intervision organisées par l’AVdM. 

Le service permet à un employé en souffrance professionnelle (stress) ou qui s’estime victime d’un conflit, de harcèlement psychologique ou sexuel de faire appel à une personne de confiance de l’AVdM.

La personne de confiance a pour tâche d’écouter de manière confidentielle et de soutenir l’employé  en l’aidant à mobiliser ses ressources personnelles et en le conseillant sur les moyens d’action et leurs conséquences.

Si l’employé le demande, la personne de confiance peut faire des démarches auprès de l’employeur et ainsi renoncer à la confidentialité. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’AVdM par téléphone  au 075 418 20 83 ou par email info@avdm.ch